Gaalad Hoarau passe pro…

Une première étape !

Il a quitté La Réunion et le Golf Club de Bourbon où il a été formé à 12 ans en 2018 pour rejoindre le pôle espoir d'Antibes avec comme objectif de devenir professionnel sur le DP World Tour. Une première étape vient d'être franchie avec le statut de professionnel qui lui permettra la saison prochaine de disputer des épreuves sur le Pro Golf Tour.

Quant on a le golf dans le sang, difficile de faire autre chose. Après avoir intégré le Pôle espoirs d'Antibes, Gaalad Hoarau a vécu loin de sa famille des moments difficiles. Et c'est en parfait accord avec ses parents qu'il quitte l'école en 2021 pour se former dans le secteur de la vente et du matériel du golf, ce cursus intégrant aussi du fitting, technique de pointe pour permettre aux joueurs d'acquérir des clubs sur mesure chez un spécialiste du Sud de la France, Golf Distribution. Licencié au prestigieux club de Cannes Mougins ( avec un autre Réunionnais, Alexandre Daydou) son talent lui permet d'intégrer la team Bomba Sport aux côtés notamment de Romain Langasque. Ses dernières performances lors des qualifications pour devenir professionnel vont lui permettre de changer de statut après les prochains championnats de France qu'il disputera toujours comme amateur à la fin du mois d'octobre ( du 26 au 29 lors du trophée Patrick Pons sur le parcours d'Omaha Beach à Bayeux). A l'open d'Arcachon qu'il a disputé du 14 au 16 octobre dernier, qui a la particularité de mélanger amateurs et professionnels, il n'a pu passer le cut, fixé dans le par après deux tours, malgré un score à + 1. Mais jouer une fois de plus aux côtés des professionnels a été une belle expérience. Il y a retrouvé deux autres Réunionnais, Benjamin Kendochim, qui n'a pu lui aussi se qualifier pour le dernier tour et Julien Sale, qui a joué la victoire et qui termine à une belle 5 ième place avec un score de - 10. « Benjamin joue de mieux en mieux et Julien est au top, il joue exceptionnellement bien au golf et ce sont de vrais exemples d'autant plus qu'ils ne sont pas avares en conseils. Ils sont plus âgés que moi et ont connu plus de choses, ils ont plus d'expérience et savent qu'il est très difficile d'accéder au plus haut niveau, sur le DP World tour, raconte-t'il. »

Le rêve de tout joueur pro, qui peut ouvrir en cas de bons résultats des portes notamment sur des tournois majeurs et sur le circuit américain. « Il faut taper de sacrés coups de golf et ce pendant toute une année. Et c'est ce à quoi je me prépare dans un premier temps sur l'Alps Tour ou le Pro Golf Tour selon les résultats. Il y a plusieurs options, je ne sais pas encore, dit-il avec lucidité. C'est une mini-étape de franchie, rien n'est acquis dans ce sport. Je vais continuer de travailler, engranger de la confiance, je suis totalement investi dans mon projet et je donne à chaque fois le meilleur. » Avec côté famille un soutient total même si Galaad porte à ses proches une reconnaissance de tous les instants. « J'ai envie de leur donner encore plus en retour et c'est pour cela que je me dois de faire bien les choses, de donner le meilleur de moi-même avec encore plus de rigueur maintenant et quand je serai professionnel. Ce sera une nouvelle étape dans ma vie et je m'y prépare du mieux possible. »

Les partenaires
HERITAGE GOLF CLUB

Vidéo

À lire aussi

Le Golf Club de Bourbon va faire peau neuve…

De nouvelles installations fin 2023…
Propriétaire des lieux, le Conseil Départemental confiait au groupe Cirano la gestion du Golf Club de Bourbon, jusque là sous régime associatif. Avec un ambitieux projet à la clef : un parcours supplémentaire dont le tracé aurait pu être confié au Champion Sud Africain Ernie Els et un hôtel cinq étoiles en partenariat avec un groupe hôtelier Mauricien. La crise Covid est passée par là et les projets ont été mis aux oubliettes concernant le nouveau parcours et l'hôtel. Le Golf Club dont une partie des installations a été détruite par un incendie vit sur des structures provisoires le temps que les travaux - qui ont débuté et dureront une année - aboutissent…
Lire la suite

Le meilleur pour 2023

avec Golfoceanindien !
Si je n'avais qu'un seul souhait à vous faire, ce serait de vous retrouver tout au long de cette année qui vient - el celles qui suivent - en bonne santé ! Une fois ce capital en poche, on peut tout faire, tout imaginer, tout tenter, rater souvent mais aussi tout réussir.
Lire la suite

Et de trois pour Antoine Rozner…

Premier français à remporter l'ABMO (Afrasia Bank Mautitius Open) !
Avec une victoire incontestable et incontestée sur l'ABMO, Antoine Rozner remporte son troisième titre sur le DP World Tour. Une revanche sur cette île où il s'était incliné à deux reprises ces dernières années. De quoi mettre son capital confiance au plus haut lui qui vise d'être dans l'équipe européenne de Ryder Cup l'an prochain en Italie et de nouvelles victoires sur des épreuves au standing plus élevé.
Lire la suite