Afrique du Sud : Eagle Canyon minera votre jeu…

Un parcours construit dans les carrières !

C'est l'un de nos parcours favoris en Afrique du Sud. Dans la grande banlieue de Johannesburg, quartier de Honeydew, Gauteng, Eagle Canyon est un par 72. Construit dans de larges carrières qui ont servi à alimenter en granite la région, ce parcours est né de l'imagination de Tom van der Merwe qui a proposé aux propriétaires, après 40 ans d'extractions, de transformer le site en zone résidentielle avec au milieu un sublime parcours…

Réhabiliter une carrière en parcours de golf, c'est la pari réussi des promoteurs d'Eagle Canyon. L'un des parcours les plus atypiques et difficiles de la banlieue de Johannesburg. Une longue tranchée devenue verte dans le sol avec de part et d'autre de sublimes villas qui ont une vue imprenable sur le parcours. Pour s'y rendre, depuis Johannesburg, il faut un peu de patience. Mais l'application Waze, pour peu que l'on ait souscrit un forfait data pour son GSM à l'arrivée dans le pays, marche parfaitement bien et vous permettra de vous y rendre sans embuche. Comme bon nombre de Resorts en Afrique du Sud, le site est archi sécurisé. Il vous faudra montrer passeports et réservation à l'entrée pour accéder au magnifique club house qui propose une terrasse panoramique permettant d'admirer une grande partie du parcours. Une excellente carte à des prix défiant toute concurrence vous permet de prendre des forces avant d'affronter le parcours. Et s'il vous manque quelques balles ( il y a beaucoup d'obstacles d'eau) le pro shop, qui validera votre partie, propose un très large choix de marques, d'accessoires et de vêtements. Pour vous mettre en jambes, un pratice est votre disposition avec pour une dizaine d'euros un nombre illimité de balles. Ce parcours, assez physique, sur certains trous comme le 10 ou le 18, impose la voiturette qui permet d'autre part, vu le nombre important de membres, d'accélérer le jeu.

Y'a pu qu'à ! Dès le départ du 1, qui tourne de la gauche vers la droite, vous êtes confrontés à un plan d'eau sur la gauche du fairway si vous voulez attaquer. Il faut se montrer raisonnable, même si sur la droite un bunker vous tend les bras. Le green en hauteur est lui aussi bien protégé. Le 2 est un par 5 assez diabolique. Il vous faudra jouer la partie gauche du fairway si vous voulez être agressif. Mais si vous être adepte de la régulation et que vos coups sont réussis, il y a de bonnes chances de bridge. Le 3 est un par… 4 qui a exiger de la précision, un fosse d'eau étant en jeu sur votre deuxième coup lors de l'attaque de green avec de solides hors limites de part et d'autre. Le temps d'admirer quelques villas sur le promontoire qui borde la carrière à votre gauche, vous voici au premier par 3, baptisé « no mercy » (sans pitié) qui se jouera pour votre bonheur au dessus de l'eau. Le par 5 qui suit demande une solide mise en jeu au driver pour vous permettre de passer sans trop de problème un petit canal qui relie les divers bassins au deuxième coup. Mais il vous sera tout de même difficile d'attaquer un green surélevé et quasiment à l'aveugle. Aveugle aussi le par 4 suivant. Sur ce trou n°6 qui se joue tout en montée, l'idéal est de driver au dessus des arbres sur votre droite en fade. Pour les autres, jouer trop à gauche va augmenter la distance du deuxième coup. Qui dit montée… dit descente pour le trou suivant, un par 4 là aussi à l'aveugle. Après un fade, un draw au dessus des arbres de droite va sérieusement faire rouler la balle… Mais si vous êtes trop court, il vous faudra jouer en descente et en dévers… Pour l'assez long par 3 du 8 vous allez trouver de l'eau à droite et des bunkers à gauche. Tout dépendra de la position du tee de départ et du vent qui vous feront opter pour un bois de parcours ou un club intermédiaire. Le 9, un par 4, vous permettre de vous rassurer avant les trous du retour si toutefois vous arrivez à assurer la mise en jeu.

Le départ du 10 se fera sous les regards des clients du vaste et agréable restaurant situé au club house car il offre une superbe vue sur les trous que vous allez devoir affronter tout en contrebas. Il ne faut pas hésiter à jouer le milieu droit du fairway pour avoir une opportunité de jouer le green bien défendu par de nombreux monticules véritables pièges à balles… Er vous déconseillera ( c'est l'Afrique avec ses zanimaux style serpents) d'aller rechercher vos balles et celles des autres. La suite, c'est un par 3 là aussi surélevé où il sera impératif de jouer le bon club et éviter la gauche où l'eau est bien présente. Pas facile de calculer dans ces circonstances la bonne distance d'autant plus que le vent peut fausser votre jugement. Les trous 12 et 13 demandent de la précision dans la mise en jeu. Le fairway du 13 est lui défendu des deux côtés par de l'eau et juste face à vous à portée de drive, un bunker. Réussir à jouer à droite de celui-ci vous ouvrira le bon angle pour attaquer le green. Le par 5 du 14 est assez court mais protégé à gauche par des arbres et de longues herbes et à droite par de l'eau. Réussir à jouer assez long au dessus des arbres vous permettra de taper le green en 2 et pourquoi pas de signer un birdie… Rassuré sur votre swing, vous attaquez sans trop de soucis le fairway tout droit du 15 sans vous soucier de l'eau présent des deux côtés pour atteindre le par 4 du 16 qui se joue là aussi à l'aveugle. Il est impératif de bien placer sa balle pour attaquer le green en 2 car les pièges sont multiples. Attention, trop court vous êtes dans l'eau et trop long vous vous retrouvez à chercher une balle introuvable dans les hautes herbes. Si vous êtes sur de vos distance de club et de swing le par 3 du 17 ne sera qu'une formalité avec son long green. Mais attention à l'eau présente à gauche et aux hautes herbes à droite. De quoi faire le dernier plein de confiance avant d'attaquer un 18 diabolique, véritable toboggan. Un tee shot tout en descente où il sera impératif de placer sa balle sur le milieu gauche avant d'attaquer une solide montée avec un green surélevé et encaissé, bien protégé par des bunkers où jouer la bonne profondeur est impérative…

Notre avis : L'un des parcours les plus intéressants de cette région. Il offre une superbe vue sur le canyon et les villas de rêve qui l'entourent. Mais il est aussi très technique. L'omniprésence de l'eau, notamment sur les trous du retour demande un jeu précis. On appréciera aussi la qualité de l'accueil et des infrastructures ( pro-shop, bar-restaurant) ainsi que l'excellent rapport qualité prix. Jouer à Eagle Canyon vous coûtera voiturette comprise moins de 35 euros par personne (620 rands).

Eagle Canyon Golf Estate - 3 Blueberry Street, Roodepoort 2196 - Afrique du Sud

https://www.eaglecanyongolfestate.co.za

Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

Circuits professionnels : les Réunionnais dans le dur !

On l'avait vu plus que motivé lors de l'Open Mercedes mais le début de saison 2024 n'a pas été celui escompté pour Julien Sale, qui évolue sur le Challenge Tour, avec quatre cuts successifs manqués en Afrique du Sud. Pour Benjamin Kedochim, sur l'Alps Tour, après un premier cut manqué en Egypte, il ne cesse de progresser avec une quatrième place lors du troisième tournoi. Charlotte Liautier fera elle son entrée sur le Ladies Européen Tour Access Series ( LETAS) au mois d'avril.
Lire la suite

Challenge Tour : Julien Sale sur le Limpopo

Il démarre sa saison en Afrique du Sud
C'est ce jeudi à 13 h 30, heure de la Réunion, que Julien Sale sera au départ du SDC Open en Afrique du Sud, sur le Zebula Golf Estate & Spa, traversé par le mythique fleuve du Limpopo, un par 72 de 6800 mètres au milieu de la Savane africaine.
Lire la suite

Matthieu Pavon chez les grands !

Il remporte le Farmer's Insurance Open !
Un parcours d'exception et un joueur qui inscrit son nom dans l'histoire du golf français en devenant le premier tricolore à remporter une épreuve du PGA Tour, le Farmer's Insurance Open, sur le difficile parcours de Torrey Pines à San Diego, trois mois après avoir remporté son premier tournoi sur le Tour européen à l'Open d'Espagne le 15 octobre et un titre de Champion de France de double lors du Mercedes Open au Golf de Bourbon.
Lire la suite