Une bien belle année pour Rafael Amiel

Il porte haut les couleurs de la Réunion

12 ans et déjà de belles victoires au niveau national à son palmarès. Pour mieux vivre son rêve, le jeune joueur du Bassin Bleu a décidé avec l'accord et le soutient de toute sa famille de s'installer en métropole où les tournois et le niveau de ses adversaires est nettement plus élevé.

Une participation au USA à l'US Kid's peine de promesse et beaucoup d'expérience engrangée

Au mois d'avril, Rafael Amiel disputait au sein d'une délégation de la Réunion. à un tournoi en Afrique du Sud, le US Kids Golf South Afrca. Une belle deuxième place et le score le plus bas du tournoi ( - 7) le qualifiait pour la grande finale aux États Unis. « Après des championnats de France au delà de ses objectifs, 8 ème du championnat et plus jeune joueur à passer le cut, Rafael s'envole pour les US le lendemain des championnats de France.  Le golf aux US et notamment dans la région de Pinehurst est incroyable. Ça respire le golf partout. Concernant son golf, il sait qu'il doit travailler son swing en profondeur pour atteindre le meilleur niveau . La compétition est fantastique,  grandiose , sans pareille. Plus de 2000 jeunes de 7 à 12 ans s'affrontent sur 8 golfs différents. Les tableaux d'affichage suivent les résultats en direct. Plus de 400 bénévoles sont présents pour assurer une compétition qui n'a pas sont égal au niveau mondial. Et Rafael dans tout ça ?  Sur la 1ere journée sont niveau était au rdv il est +2 au départ du 18 donc pas très loin de la tête du tournoi . Mais catastrophe,  en voulant attaquer un green en montée avec 2 bunker en face de lui dans une montée,  la balle tape la lèvre haute et vient se plugger. Impossible de sortir du bunker. Il prend même 2 coups de pénalité dans le bunker pour avoir élevé des cailloux autours de la balle de façon non conforme. Résultat + 7 sur le trou et donc une journée à +9. Rafael était inconsolable,  il a pleuré plus d'une heure . Tout cela oublié le lendemain la carte est solide à +2. Le troisième jour il produit un vrai bon golf solide et joue dans le par. Il termine quand même devant le triple champion du monde de ces dernières années. Il obtient sa qualification pour l'année prochaine.Il sait que le chemin est encore très long et cette aventure américaine sur le gratin mondial des jeunes lui a fait prendre conscience qu'il faut travailler encore plus pour revenir plus fort . See you next year nous expliquait son père David qui faisait aussi office de caddie ».

Sa première compétition au Bassin Bleu lors d'une épreuve de détection. Déjà un regard de champion

Une expérience qui va lui servir dès la mois d'août où il s'impose au GP Jeunes de la Balle. Et au mois de septembre, sur le golf de Limère au GP des jeunes d'Orléans. Entretemps il assiste à l'Open de France, une manche du DP World Tour et rencontre Julien Sale, un joueur formé à la Réunion et qui n'a pas hésité de longues années durant de s'exiler en Afrique du Sud, au Canada est aux USA avant de devenir professionnel et dont le parcours a été plus qu'exemplaire. Capitaine d'une sélection de la Réunion assez inexpérimentée mais volontaire qui a disputé les interligues à Limère au mois d'octobre il a bataillé avec ses camarades pour ramener une ultime victoire face à la Guyane avant de participer à un stage élite au Golf National avec les meilleurs jeunes de sa catégorie.

Même si cette année 2022 est loin d'être terminée avec au calendrier national encore de belles épreuves, le bilan pour Rafaël est plus que positif. Si à l'ordre du mérite national Jeunes ( qui regroupe 641 joueurs de toutes catégories il n'obtient qu'une 142 ème place, il est 8 ème chez les U12 et premier en Poussins 1. A noter qu'il porte encore cette année les couleurs du Bassin Bleu et de la Réunion et qu'il souhaiterait encore l'an prochain brandir les couleurs du golf Réunionnais.

Les partenaires
HERITAGE GOLF CLUB

Vidéo

À lire aussi

Le Golf Club de Bourbon va faire peau neuve…

De nouvelles installations fin 2023…
Propriétaire des lieux, le Conseil Départemental confiait au groupe Cirano la gestion du Golf Club de Bourbon, jusque là sous régime associatif. Avec un ambitieux projet à la clef : un parcours supplémentaire dont le tracé aurait pu être confié au Champion Sud Africain Ernie Els et un hôtel cinq étoiles en partenariat avec un groupe hôtelier Mauricien. La crise Covid est passée par là et les projets ont été mis aux oubliettes concernant le nouveau parcours et l'hôtel. Le Golf Club dont une partie des installations a été détruite par un incendie vit sur des structures provisoires le temps que les travaux - qui ont débuté et dureront une année - aboutissent…
Lire la suite

Le meilleur pour 2023

avec Golfoceanindien !
Si je n'avais qu'un seul souhait à vous faire, ce serait de vous retrouver tout au long de cette année qui vient - el celles qui suivent - en bonne santé ! Une fois ce capital en poche, on peut tout faire, tout imaginer, tout tenter, rater souvent mais aussi tout réussir.
Lire la suite

Et de trois pour Antoine Rozner…

Premier français à remporter l'ABMO (Afrasia Bank Mautitius Open) !
Avec une victoire incontestable et incontestée sur l'ABMO, Antoine Rozner remporte son troisième titre sur le DP World Tour. Une revanche sur cette île où il s'était incliné à deux reprises ces dernières années. De quoi mettre son capital confiance au plus haut lui qui vise d'être dans l'équipe européenne de Ryder Cup l'an prochain en Italie et de nouvelles victoires sur des épreuves au standing plus élevé.
Lire la suite