Tamarina Golf and Spa Boutik Hôtel :

Vivement l'an prochain !

Focus sur cet établissement hôtelier de la côte ouest, à la pointe droite de la baie de Tamarins, l'un des plus beaux sites de l'île Maurice et propriété du groupe Medine. L'établissement qui affiche quatre étoiles affiche clairement son étroite parenté avec le parcours de Golf à proximité et permet à ses clients de jouer gratuitement sur l'un des plus beaux cadres de l'île (voir article) traversé par la Rivière des Remparts.

Un décor sublime sur la Baie de Tamarins

Le tourisme mauricien a subi de plein fouet la crise Covid et de gros problèmes de personnel affectent presque tous les groupes hôteliers de l'île soeur. Ce qui explique sans doute la difficulté, après avoir réservé directement sur le site de l'hôtel (et non par une plate forme ou une agence de voyage), d'avoir une confirmation de la réservation. Il faudra plusieurs messages sur la fiche contact de l'hôtel et sur la page Facebook pour savoir que notre réservation a été effective juste au moment où nous allions faire un autre choix. Une fois à l'hôtel, le charme s'opère très vite. L'accueil est des plus charmants. Ce Boutik Hôtel de 50 chambres propose plusieurs niveaux d'hébergement. Nous aurons une chambre au dernier étage avec une vue sur le village de Tamarins et les immeubles alentours. 8 chambres De luxe proposent une vue directe sur la baie et l'océan et sont celles qui sont réservées prioritairement.

Même si elle a été repeinte, la chambre dégage une petit odeur de renfermé et ne cadre plus avec le standards actuels même si la literie est plus que correcte, ce qui nous suffit largement. Un mini-bar (vide), de quoi faire du thé ou du café, une télévision que l'on éteindra très vite même le soir du fait de la très mauvaise qualité des images et du choix des programmes… On notera également l'absence d'anti-moustique, la présence de quelques cafards… Mais l'hôtel bénéficiera prochainement d'une belle rénovation en s'attachant les services de spécialistes comme celui qui a - dans le groupe Sun - imaginé et dirigé la construction du Long Beach. On va boucler le négatif avec un buffet qu'en semaine est assez minimal. A la place de la salade de fruits composée de poires et pêches en boite, on aurait apprécié des fruits plus exotiques. Et ceux qui ont une alimentation végétarienne auront du mal à satisfaire leur appétit. Un effort est toutefois fait le week-end où l'apéro et de savoureux « Gadjaks » sont offerts et où de vrais fruits ont pris place sur le buffet.

L'hôtel se situe sur la rive droite de la Baie

Tous ces petits désagréments disparaissent très vite face au cadre qu'offre l'hôtel et à la gentillesse de son personnel dirigé par Patrick Catherine. A notre point de vue - pour avoir fréquenté de très nombreux établissements à Maurice - le cadre est unique, avec sa végétation luxuriante, ses arbres centenaires et la vue qu'il offre sur la Baie de Tamarins. L'un de nos endroits préférés même si le béton s'empare peu à peu des espaces libres. La plage est sublime avec la possibilité de se baigner dans des eaux qui ne sont pas turquoises en raison de la Rivière des Remparts et de la Rivière Tamarins. Tamarins est aussi un spot de surf de renommée mondiale. Kelly Slater, la légende de la discipline y avait ses habitudes et une boutique de surf offre ce qu'il y a de mieux en la matière. Il est aussi possible de remonter en kayak ou en paddle la Rivière des Remparts. Preuve de la pureté des lieux, après de très fortes pluies lors de notre séjour, pas la moindre bouteille en plastique ni déchet sur les rives.

L'estuaire magique de la Rivière des Remparts

Tamarins est aussi le départ de fantastique rencontres avec la colonie de dauphins sédentaire des lieux même si parfois le nombre importants de bateaux et de nageurs nous paraît exagéré. Le business du tourisme bat son plein à Tamarins avec la possibilité, après une nage avec les dauphins, d'aller déguster de la langouste grillée sur l'île aux Bénitiers après avoir traversé le magnifique lagon du Morne aux eaux plus que turquoises. Un moment carte postale partagé chaque année par des milliers de touristes du monde entier.

Le parc nature de Casela, propriété également du groupe Medine, propose des rencontres avec des animaux que l'on voit plus sur le continent africain. Mais chez les familles qui n'ont pas la possibilité de s'y rendre, ces moments sont magiques. Le village de Rivière Noire, à proximité est un lieux connu mondialement pour la pêche au gros et la montée vers Chamarel offre un sport unique sur leMorne et son lagon avec une halte culinaire obligée à la Case Chamarel.

Ce Tamarin Boutik Hôtel a tout pour devenir l'une des stars incontestées de la côte ouest. Surtout chez ceux pour qui le Golf fait partie des priorités côté destination. Mais pendant que ces Messieurs Dames font une belle promenade de 7 kms gâchée par une petite balle blanche, le reste de la famille a largement de quoi se détendre et de s'amuser. Nous on a hâte d'y revenir… Après rénovation.

Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

GP ANNIVERSAIRE DE BOURBON : Camille Wolf intraitable !

Camille Wolf et Alexandra Delavigne champions de la Réunion !
Les meilleurs joueurs de la zone ( Gabriel Le Court de Billot avait fait le déplacement de l'Île Maurice) se sont affrontés sur le parcours de l'Etang Salé à l'occasion du Grand Prix Anniversaire de Bourbon. Au terme des trois jours de compétition c'est le joueur du Bassin Bleu, Camille Wolf qui s'est imposé face au régional de l'étape, Guillaume Malafosse.
Lire la suite

All Africa Junior Teams Championship 2024 :

La Réunion et Maurice dans le grand bain !
Championnats d'Afrique Junior 2024 sur le magnifique parcours du Benoni Country Club. 15 équipes pour les garçons et 11 équipes pour les filles ont fait le déplacement pour une épreuve sur quatre tours. A mi-parcours, la domination des équipes est africaines est totale, la Réunion se situant au milieu du tableau. C'est un peu plus compliqué pour les joueurs et joueuses Mauriciennes.
Lire la suite

Circuits professionnels : les Réunionnais dans le dur !

On l'avait vu plus que motivé lors de l'Open Mercedes mais le début de saison 2024 n'a pas été celui escompté pour Julien Sale, qui évolue sur le Challenge Tour, avec quatre cuts successifs manqués en Afrique du Sud. Pour Benjamin Kedochim, sur l'Alps Tour, après un premier cut manqué en Egypte, il ne cesse de progresser avec une quatrième place lors du troisième tournoi. Charlotte Liautier fera elle son entrée sur le Ladies Européen Tour Access Series ( LETAS) au mois d'avril.
Lire la suite