Julien Sale deuxième aux Canaries

Il jouera sur le challenge Tour en 2023

Le jeune Réunionnais qui se destine à être professionnel continue la douloureuse mais passionnante expérience des circuits mineurs. Toujours amateur, celui qui a appris le Golf sur les parcours de la Réunion avant de rejoindre les collèges sud africains puis les universités canadiennes et américaines multiplie les belles expériences et montre qu'il a toutes les qualités pour accéder au haut niveau. Il dispute cette année plusieurs tournois de l'Alps Tour, la troisième division européenne sur laquelle évoluent plusieurs autres Réunionnais passés pros comme Alexandre Daydou ou Benjamin Kedochim. Le week-end dernier avait lieu une manche de l'Alps Tour aux Iles Canaries et Julien Sale a signé une nouvelle bonne performances en s'inclinant en play-off face au néerlandais Vince Van Veen. Deuxième de l'Alps Tour, Julien Salé est déjà assuré de jouer l'année prochaine sur le Challenge Tour, la deuxième division europénne, porte d'entrée du circuit mondial DP World Tour

Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

Challenge Tour : Julien Sale sur le Limpopo

Il démarre sa saison en Afrique du Sud
C'est ce jeudi à 13 h 30, heure de la Réunion, que Julien Sale sera au départ du SDC Open en Afrique du Sud, sur le Zebula Golf Estate & Spa, traversé par le mythique fleuve du Limpopo, un par 72 de 6800 mètres au milieu de la Savane africaine.
Lire la suite

Matthieu Pavon chez les grands !

Il remporte le Farmer's Insurance Open !
Un parcours d'exception et un joueur qui inscrit son nom dans l'histoire du golf français en devenant le premier tricolore à remporter une épreuve du PGA Tour, le Farmer's Insurance Open, sur le difficile parcours de Torrey Pines à San Diego, trois mois après avoir remporté son premier tournoi sur le Tour européen à l'Open d'Espagne le 15 octobre et un titre de Champion de France de double lors du Mercedes Open au Golf de Bourbon.
Lire la suite

Que souhaiter pour 2024 ?

Du swing, de belles rencontres, de la sérénité !
Une année d'existence pour Golfoceéanindien et on aurait souhaité un meilleur accueil de la part des acteurs du golf local. Il est vrai que nous sommes venus marcher sur les plate bandes du seul média existant - auquel nous avons par le passé collaboré - et que bon nombre de portes se sont fermées, tant localement qu'à l'Ile Maurice.
Lire la suite