Rafaël Amiel aux Championnats du monde des US Kids !

Au plus haut niveau !

Tout le monde vous le dira, les USA sont plus que jamais une terre de golfeurs. Le PGA est le championnat le plus relevé du monde. Tous les professionnels rêvent de pouvoir y jouer et de gagner. Les parcours sont légion, souvent municipaux (accès facile pour tous et à des prix abordables) et magnifiques.

Un swing déjà bien solide

L'un des plus jeunes champions de sa génération à la Réunion, Rafaël Amiel a la chance d'avoir un Papa aussi mordu que lui. Qui n'a pas hésité, vu ses bons résultats aux derniers championnats de France, à lui faire vivre le rêve de tout joueur de golf : disputer un championnat du monde sur un parcours de légende. Côtoyer les meilleurs joueurs de son âge, pouvoir se mesurer à eux. David Amiel, le Papa, a joué au coach. Et il nous raconte cette belle aventure.

« Concernant Rafael, sa participation au championnat du monde est un déclic. Après des championnats de France au delà de ses objectifs, 8 ème du championnat et plus jeune joueur à passer le cut, Rafael s'envole pour les US le lendemain des championnats de France. Sur plusieurs aspects. Le golf aux US et notamment dans la région de Pinehurst est incroyable. Ça respire le golf partout. Concernant son golf, il sait qu'il doit travailler son swing en profondeur pour atteindre le meilleur niveau . La compétition est fantastique,  grandiose , sans pareil. Plus de 2000 jeunes de 7 à 12 ans s'affrontent sur 8 golfs différents. Les tableaux d'affichage suivent les résultats en direct. Plus de 400 bénévoles sont présents pour assurer une compétition qui n'as pas sont égal au niveau mondial. Et Rafael dans tout ça ?  Bien sur très impressionné par tout cet environnement mais très déterminé à jouer dans les 15 premiers. Sur la 1ere journée sont niveau était au rdv il est +2 au départ du 18 donc pas très loin de la tête du tournoi . Mais catastrophe,  en voulant attaquer un green en montée avec 2 bunker en face de lui dans une montée,  la balle tape la lèvre haute et vient se plugger. Impossible de sortir du bunker. Il prend même 2 coups de pénalité dans le bunker pour avoir élevé des cailloux autours de la balle de façon non conforme. Résultat + 7 sur le trou et donc une journée à +9. Rafael était inconsolable,  il a pleuré plus d'une heure . Tout cela oublié le lendemain la carte est solide à +2. Le troisième jour il produit un vrai bon golf solide et joue dans le par. Il termine quand même devant le triple champion du monde de ces dernières années. Il obtient sa qualification pour l'année prochaine.Il sait que le chemin est encore très long et cette aventure américaine sur le gratin mondial des jeunes lui a fait prendre conscience qu'il faut travailler encore plus pour revenir plus fort . See you next year. »

Avec son père David comme coach

Rafaël dans sa tranche d'âge finit 32 ième sur plus de 130 joueurs. Le vainqueur est un jeune américain du nom de Ryan Booker qui finit avec une carte de - 4… à 11 ans. Sans cemaudit bunker, Rafaël aurait certainement fini dans un top 10 ! A suivre de très près…

Pinehurst, l'un des plus beaux parcours de golf du monde !
Plus de 2000 joueurs du monde entier
Les partenaires
JLR
HERITAGE GOLF CLUB

Vidéo

À lire aussi

Grand Prix Jeunes Majeurs de Seignosse

La Réunion lé la !
En plaçant trois joueurs (et joueuse) dans le top 15 de cette épreuve, la Réunion a fait mieux que se défendre dans ce premier Grand Prix Jeunes Majeurs de la saison. Samuel Aïch et Rafael Amiel signent un top 10 chez les garçons tandis qu'Ophélie Odin prend une belle douzième place chez les filles.
Lire la suite

Grand Prix Jeunes Majeurs de Seignosse

Dans le dur !
Face aux meilleurs joueurs de la catégorie U14, les trois jeunes Réunionnais, Rafael Amiel, Samuel Aïch et Nicolas Viroleau ont connu des parcours différents. Chez les féminines, Ophélie Odin peut espérer la victoire après une première belle journée où elle pointe à la troisième place.
Lire la suite

Grand Prix Jeunes Majeurs de Seignosse

Les meilleurs Réunionnais présents !
Ils s'appellent Raphaël Amiel, Nicolas Viroleau, Samuel Aïch, Ophélie Odin, jouent dans la catégorie U14, sont les meilleurs réunionnais dans cette catégorie d'âge et devraient logiquement être au départ du Grand Prix Jeunes Majeurs de Seignosse les 18 et 19 mars. Le premier d'une série de quatre épreuves sur un parcours très sélectif dans les Landes et qui regroupe les jeunes élites du golf tricolore.
Lire la suite