MCB Indian Ocean Open : l’Afrique en force !

Tunisie, Namibie, Seychelles, Kenya…

Podium international et Africain pour cet Open : sur les cinq premiers toutes catégories confondues de cette édition 2023 du MCB INDIAN Ocean Open organisé par la Mauritius Golf Fédération à Bel Ombre, on retrouve deux Tunisiens, un Namibien, un Seychellois et deux Mauriciens. Côté Réunion, Fred Lam Soo remporte la catégorie Séniors.

Avec sept coups d'avance à l'entame du dernier tour, Pierre Pellegrin, professionnel Mauricien installé sur le Sunshine Tour en Afrique du Sud pensait avoir un écart suffisant pour ne pas avoir à s'inquiéter. C'était sans compter sur le jeune Tunisien Elyes Barkoumi, encore amateur mais qui a l'ambition de passer pro. Seul à réaliser une carte de 70 sur cette journée, il a donné des sueurs froides à Pierre Pellegrin et termine seul deuxième à quatre coups, juste devant le Mauricien Ludovic Bax, ex-pro redevenu amateur qui s'est fait peur sur l'avant dernier trou de la journée, le 17 où son second coup terminait dans une touffe de « fatacs ». Injouable ! Un drop plus tard, il a pu sauver l'essentiel grâce à un approche-putt sorti de nulle part. Le deuxième Tunisien, Baha Boulakmine, termine à la sixième place derrière le jeune Namibien Todd Parker.

Auteur d'un 70 lors de la deuxième journée, le très jeune « Gaby » Le Court de Billot a un peu plus galéré avec une carte de 80. Il termine à la huitième place derrière un autre jeune Mauricien, le très énervé Matis Amar. Il faut descendre à la quinzième place pour trouver le vainqueur de la catégorie Senior, le Réunionnais Fred Lam Soo qui n'a cessé d'améliorer sa carte lors des trois tours. Le deuxième Sénior est la seule Dame de cette épreuve, la meilleure joueuse Mauricienne Nathalie Serret, qui finit magnifiquement dans le top 20 toutes catégories confondues. « On nous a dit qu'il y aurait eu peut être plus de Dames avec une catégorie féminine, explique Yannick Merven, le dynamique président de la Mauritius Golf Union. Mais on a voulu faire une compétition mixte qui est véritablement dans le sens de l'histoire. C'est ce que veut l'instance qui gouverne le golf mondial, le R&A (Ndlr : Royal et Ancien) et nous l'avons fait en accord avec nos partenaires sur cette épreuve. Nous avons aussi décidé de faire une épreuve en store play (Ndlr : tous les coups comptent sur la carte de score) ce qui n'est plus réellement dans l'habitude des compétitions à Maurice ou le stabbleford est devenu la règle. C'est ce qui explique sans doute certains scores assez élevés chez les amateurs. »

Ce qui n'a pas empêché certains exploits comme celui de Charles Mamet, autour d'un superbe trou en Un sur le par 3 du 15. Il y a eu au club house, comme le veut la tradition, le champagne pour tout le monde. Au grand soulagement de Charles Mamet, ce dernier avait souscrit une assurance qui remboursera une notetrès élevée vu le nombre de présents et la qualité des bulles.

Quoi qu'il en soit le bilan est plus que positif même si la MGU (Mauritius Golf Union) aurait souhaité un peu plus de participants, notamment de la Réunion. Mais le mois de juin n'est pas l'idéal pour bon nombre de joueurs. La proximité avec le Mauritius Ladies Open, où plus de 20 joueuses de la Réunion sont venues, a obligé nos meilleures représentantes de faire un choix. Et beaucoup sont en phase d'examen ( c'est le cas du Champion Matthieu Touneji en pleine épreuve du Bac). Les sélections de la Réunion sont aussi sur le départ pour la métropole à l'occasion des Championnats de France. « On va dès maintenant réfléchir à de nouvelles dates, plus propices, a conclu Yannick Merven. Mais nous n'avons pas pour ambition d'exploser les compteurs car notre budget n'est pas extensible. Nous avons fait, comme les règles le permettent depuis peu, de donner des primes en argent aux différents vainqueurs à la place des cadeaux et nous devons en tenir compte dans notre équilibre financier. »

Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

Circuits professionnels : les Réunionnais dans le dur !

On l'avait vu plus que motivé lors de l'Open Mercedes mais le début de saison 2024 n'a pas été celui escompté pour Julien Sale, qui évolue sur le Challenge Tour, avec quatre cuts successifs manqués en Afrique du Sud. Pour Benjamin Kedochim, sur l'Alps Tour, après un premier cut manqué en Egypte, il ne cesse de progresser avec une quatrième place lors du troisième tournoi. Charlotte Liautier fera elle son entrée sur le Ladies Européen Tour Access Series ( LETAS) au mois d'avril.
Lire la suite

Challenge Tour : Julien Sale sur le Limpopo

Il démarre sa saison en Afrique du Sud
C'est ce jeudi à 13 h 30, heure de la Réunion, que Julien Sale sera au départ du SDC Open en Afrique du Sud, sur le Zebula Golf Estate & Spa, traversé par le mythique fleuve du Limpopo, un par 72 de 6800 mètres au milieu de la Savane africaine.
Lire la suite

Matthieu Pavon chez les grands !

Il remporte le Farmer's Insurance Open !
Un parcours d'exception et un joueur qui inscrit son nom dans l'histoire du golf français en devenant le premier tricolore à remporter une épreuve du PGA Tour, le Farmer's Insurance Open, sur le difficile parcours de Torrey Pines à San Diego, trois mois après avoir remporté son premier tournoi sur le Tour européen à l'Open d'Espagne le 15 octobre et un titre de Champion de France de double lors du Mercedes Open au Golf de Bourbon.
Lire la suite