Pierre Pellegrin : l’Afrique du Sud comme tremplin…

Le vainqueur du MCB Indian Ocean Open vise le DP World Tour

Il a la tête bien ancrée sur ses épaules, a conscience de ses forces et de ses faiblesses. A 24 ans, Pierre Pellegrin vit actuellement sa carrière de golfeur professionnel en Afrique du Sud. Là où il a appris aux côtés de ceux qui font partie des meilleurs techniciens du golf à mettre une grande variété de coups dans son sac. Le vainqueur du MCB Indian Ocean Open nous parle de son parcours et de ses ambitions… Interview

  • GOI : Comment es-tu venu au Golf ?
  • Pierre Pellegrin : J'ai débuté à 16 ans et c'est mon meilleur ami qui m'a fait découvrir ce sport. Après mon Bac je suis partie en Australie pour voir mon niveau et ensuite j'ai rejoint l'ZAfriue du Sud à Cape Town ou j'ai rejoint le TGSI, ( NDLR : un campus spécialisé avec une académie de golf ), en même temps je jouais pour l'Ile Maurice dans les compétitions amateur. Je suis devenu pro en 2021 et j'ai débuté sur le Sunshine Tour en janvier 2022.
  • GOI : Passer du statut amateur à celui de professionnel n'est pas simple. Comment gérer cette transition ?
  • Pierre Pellegrin : Il ya réellement une très grosse différence à partir du moment où l'argent entre en jeu, c'est une autre paire de manche. Jouer pour vivre n'est pas la même chose que jouer par plaisir. Il y a cette pression financière que je n'avais pas auparavant, il faut payer les factures, mettre à manger sur la table. J'ai pu heureusement compter sur le soutient de ma famille et de deux partenaires, FTL et Héritage.
  • GOI : Comment s'est passée ta saison sur le Sunshine Tour ?
  • Pierre Pellegrin : C'est un Tour très challenge où à chaque compétition les scores sont très bas avec des conditions de jeu assez difficiles et très différentes, surtout à certaines périodes de l'année où le vent est très présent. Ce qui fait que la grande majorité des joueurs sont très polyvalents et doivent avoir tous les coups du golf pour pouvoir performer. J'ai été formé à l'école Sud africaine et ce sont des compartiments du jeu qui sont travaillés. J'ai aujourd'hui pas mal de coups dans mon sac et je continue mon apprentissage.
Un swing athlétique
  • GOI : : Quels sont tes objectifs ?
  • Pierre Pellegrin : J'aimerai réussir à intégrer le top 50 du Sunshine Tour l'an prochain et pouvoir vivre de ma passion. Je veux intégrer rapidement le Tour Asiatique ou le DP World Tour car je pense que j'ai le jeu pour pouvoir m'adapter à ces circuits. On ne réalise pas toujours que la vie de golfeur professionnel en Afrique du Sud n'est pas du tout facile, c'est assez compliqué au quotidien. Je joue sur le Sunshine Tour et aussi sur la deuxième division. Parfois pour se qualifier à un tournoi, on est 120 joueurs pour 1à pages. Et en jouant bien, avec un score de -6, ça ne passe pas. Dans la région du Cap il y a des coupures d'eau régulièrement pendant plusieurs jours. Et ce que l'on gagne en tournoi est beaucoup taxé. Il faut que je réussisse à franchir le cap, que l'Afrique du Sud soit un tremplin vers d'autres horizons.
  • GOI : Cette victoire au MCB INDIAN Ocean Open doit te faire du bien ?
  • Pierre Pellegrin : C'est sûr, j'ai fait le job et je remercie tous ceux qui m'ont soutenu et me soutiennent au quotidien. Et j'adore partager avec des joueurs qui viennent d'horizons différents, amateurs ou professionnels. On apprend toujours des autres, qu'il soient plus forts que soi ou pas. Il faut savoir faire preuve d'humilité et mettre son ego de côté.
Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

Golf de Beaune Levernois : un gros potentiel… mais !

Au coeur des vignobles de Bourgogne
e Tour de France des parcours de golf que vous pourrez jouer lors de vos prochaines vacances débute avec le Golf de Levernois, situé à quelques kilomètres de la ville de Beaune, en plein coeur de la Bourgogne et de ses vignobles réputés. Un 18 trous, par 72, assez technique du fait de la difficultés des roughs et de la présence de nombreux étangs.
Lire la suite

Sale et Kedo en Espagne, Galaad en Allemagne, Charlotte à Montauban !

Un premier semestre difficile !
Première partie de saison en demi teinte pour nos Kréopolitains du Golf. Sur le Challenge Tour, Julien Sale est au départ cette semaine du Challenge de Cadiz en Espagne. Benjamin Kedochim sur l'alps Tour est lui pas très loin de là, à Roquetas de Mar, Galaad Hoarau sur le Pro Tour est en Allemagne au Royal Hamburger Open tandis que notre seule féminine, Charlotte Liautier, sur le LETAS est au départ du Montauban Ladies Open…
Lire la suite

Kia Ev 9 : Esprit de famille !

Le seul SUV électrique à proposer 6 ou 7 places !
On peut aimer son look… ou pas ! Il est vrai que chez Kia, on n'hésite pas à provoquer au niveau du design. C'était déjà le cas avec le Soul - SUV le plus vendu aux États Unis - et l'Evo 9 avec ses lignes rectangulaires fera très certainement sensation sur nos routes même s'il n'est prévu - son prix oblige - qu'une demi douzaine d'exemplaires à la vente cette année chez son importateur Kolors Automobiles !
Lire la suite