Yannick Merven, président de la Mauritius Golf Federation

Un bilan plus que positif !

Président de la MGF, Yannick Merven est le principal organisateur du MCB Indian Ocean Open. Avec 66 participants venus de toute l'Afrique, le bilan est plus que satisfaisant même si la période choisie n'a pas permis la venue de plus de participants de La Réunion. Interview

  • GOI : Satisfait de cette édition 2023 ?
  • Yannick Merven : C'est un beau succès qui récompense le travail de nos équipes depuis plusieurs mois. Bravo à eux et à Sashi Goburdhone pour ce qui a été accompli. Nous avons le chance de compter sur des partenaires comme la MCB (Ndlr : Mauritius Commercial Bank) qui a augmenté notre budget. Merci aussi à la MTPA (Ndlr : Mauritius Tourism Promotion Association) qui a renouvelé son partenariat, à Heritage qui nous accueille toujours dans des conditions exceptionnelles et à nos deux partenaires, proshop.mu et 20/20 qui a contribué à rendre le retour au Club House nettement plus festif. Sur le plan sportif on ne peut que se réjouir de voir des joueurs venus de nouveaux pays. Le premier pays d'Afrique qui nous a répondu suite à l'annonce de notre tournoi a été la Tunisie qui nous a envoyé deux excellents joueurs avec notamment Elyes Barhoumi qui termine premier amateur et sur la deuxième marche du podium et Baha Boulakmine, sixième au général. Le Kenya mais aussi La Namibie ont été présents. L'excellent Todd Parker aurait pu jouer le podium. Et je dois saluer le retour de nos amis de Madagascar avec Luc Ratsimbazafy et Ny Ony Rakotonavahy. Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas eu des joueurs de la Grande Ile et des Seychelles, ces derniers ont envoyé leurs meilleurs représentants. Le champ de joueurs amateurs a été excellent avec des handicaps négatifs et la compétition a été trés disputée dans les différentes catégories. Le seul bémol a été l'absence de joueurs d'Afrique du Sud. Ce sont de très bons amateurs et beaucoup de leurs jeunes de cette filière que nous avons eu dans le passé sur les compétitions inter-îles sont devenus d'excellents professionnels par la suite. Tout le monde a été également satisfait de recevoir des cash prices comme le réglement international le permet depuis peu vis à vis des amateurs.
  • GOI : Vous seriez favorable à un retour de ces compétitions Inter îles ?
  • Yannick Merven : Bien sûr, nous sommes d'ailleurs en discussion avec les différentes fédérations de l'Océan indien pour remettre en place cette compétition qui a mis en valeur les meilleurs joueurs et joueuses de la zone. Nous allons d'ailleurs nous retrouver au mois d'août à Madagascar en marge des Jeux des îles de l'Océan Indien. Madagascar est prêt à nous recevoir sur le Golf du Rova.
  • GOI : Le tournoi a vu des scores trés élevés. Comment expliquer cela ?
  • Yannick Merven : Il n'y a quasiment plus de compétitions en stroke-play (formule jouée par les professionnels ou chaque coup compte) à Maurice, la formule stabbelford (Ndlr : on tient compte d'un handicap de jeu) est plus confortable pour les joueurs. Même si les conditions de jeu ont été excellentes, le store play a stressé pas mal de joueurs de l'Ile Maurice.
  • GOI : Qu'allez vous faire pour l'édition 2024 ?
  • Yannick Merven : Nous pouvons compter sur la MCB pour faire quelque chose de plus grandiose. MCB est partenaire de la Fédération depuis deux ans que ce soit sur certaines compétitions que sur l'Ordre du mérite (classement national des joueurs et joueuses). Certaines auraient voulu qu'il y ait une catégorie Dame à la place d'une formule totalement mixte. Mais le peu de participantes ne justifie pas la création d'une catégorie. Et le Royal & Ancien qui gère les règles du golf mondial pousse pour que les tournois mixtes prennent de plus en plus d'importance, ce qui entre aussi dans les valeurs de nos partenaires comme la MCB. On va aussi travailler sur de nouvelles dates. On veillera avec la Ladies Golf union que le Mauritius Ladies Open et notre tournoi ne se fassent pas concurrence. Et aussi trouver une période pour permettre aux meilleurs joueurs de La Réunion d'être présents. Mais nos budgets ne sont pas extensibles, surtout lorsque l'on remet des cash prices. Il faudra faire attention à respecter notre équilibre financier.
Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

Challenge Tour : Julien Sale sur le Limpopo

Il démarre sa saison en Afrique du Sud
C'est ce jeudi à 13 h 30, heure de la Réunion, que Julien Sale sera au départ du SDC Open en Afrique du Sud, sur le Zebula Golf Estate & Spa, traversé par le mythique fleuve du Limpopo, un par 72 de 6800 mètres au milieu de la Savane africaine.
Lire la suite

Matthieu Pavon chez les grands !

Il remporte le Farmer's Insurance Open !
Un parcours d'exception et un joueur qui inscrit son nom dans l'histoire du golf français en devenant le premier tricolore à remporter une épreuve du PGA Tour, le Farmer's Insurance Open, sur le difficile parcours de Torrey Pines à San Diego, trois mois après avoir remporté son premier tournoi sur le Tour européen à l'Open d'Espagne le 15 octobre et un titre de Champion de France de double lors du Mercedes Open au Golf de Bourbon.
Lire la suite

Que souhaiter pour 2024 ?

Du swing, de belles rencontres, de la sérénité !
Une année d'existence pour Golfoceéanindien et on aurait souhaité un meilleur accueil de la part des acteurs du golf local. Il est vrai que nous sommes venus marcher sur les plate bandes du seul média existant - auquel nous avons par le passé collaboré - et que bon nombre de portes se sont fermées, tant localement qu'à l'Ile Maurice.
Lire la suite