Axel de Smet : «On a bien rigolé sur le parcours » !

Deuxième du Mercedes Open professionnel

Ils ont fait aussi leur part de spectacle. Entre les stars Pavon et Quesne et les joueurs locaux, Axel de Smet et Christopher Mivis ont étonné par leur qualité de jeu et de bonne humeur. Axel De Smet est depuis rentré en Belgique, retrouvant un hiver qui s'annonce rigoureux. Avec toutefois des images pleines de chaleur et de soleil dans la tête. Et une grosse envie de revenir l'an prochain !

GOI : Comment vous êtes vous retrouvés à La Réunion ?

Axel de Smet : Il y a quatre ans, Christopher Mivis avait joué ce tournoi avec Hugues Joannes. Il était invité par Agnés ( Ndlr : la nounou des joueurs professionnels à la FFG) et pouvait choisir avec qui il voulait jouer. Il m'a invité.

GOI : Jouer des tournois en double et surtout dans une formule foursome est quelque chose de particulier. Avez vous déjà eu cette expérience ?

Axel de Smet : On a l'habitude de jouer tous les tournois de double ensemble et le plus souvent des 4 balles-meilleure balle. On n'a pas l'habitude des foursome. Mais on s'est trouvés très à l'aise dans cette partie. On a bien rigolé sur le parcours avec une dynamique positive, c'était comme si on était à l'entraînement.

GOI : Quelles ont été les choses les plus faciles - et les plus difficiles - à gérer ?

Axel de Smet : On a vraiment bien putté cette semaine. Je crois qu'il y a eu peu d'équipes qui ont aussi bien fait que nous dans ce domaine. On a aussi été très complémentaires, l'un rattrapant les coups quand l'autre jouait mal. Le plus difficile pour moi était les mises en jeu, d'être relax quand on avait autour de nous des gens qui sont venus supporter Matthieu Pavon et Julien Quesne. Mais Christopher m'a beaucoup aidé pour être mentalement relax.

GOI : Pavon et Quesne ont démarré le troisième tour en faisant eagle, eagle, birdie. Quelle a été votre réaction à ce moment là ?

Axel de Smet : On a su tout de suite que ce serait difficile d'aller les chercher. On a joué notre jeu et on a vu qu'à la fin on n'était pas si loin. Si Pavon ne faisait pas son chip in au 13 pour par, je crois qu'on aurait pu avoir un autre match.

GOI : Votre meilleur et votre plus mauvais coup ?

Axel de Smet : J'ai fait un meilleur mauvais coup sur le par 5 du 6. Je mets ma balle 30 mètres à droite dans les arbres et tout ne monde pensait que je ne pourrai plus jouer de coup. On retrouve finalement la balle et de là je joue un 54 degrés dans une petite fenêtre que je voyais en haut des arbres. J'étais à 145 mètres du drapeau dans un mauvais rough et ma balle arrive à 12 mètres du drapeau. Je fais birdie. Mais quand je vois où j'étais j'ai du mal à comprendre comment j'ai pu faire ce birdie.

GOI : Le bilan de votre saison 2023 ?

Axel de Smet : Vraiment top. J'ai donné beaucoup de cours et avec les juniors de mon club que je suis on a fait de très bons résultats. J'ai travaillé avec Bart Bollen pour changer mon swing. Maintenant tout est en place et ce résultat est le meilleur de ma carrière.

GOI : Vos objectifs pour 2024 ?

Axel de Smet : Je vais essayer de gagner plus de titres personnels et nous visons avec Christopher Mivis le titre de Champion de Belgique de double pour une troisième année de suite. Revenir jouer à La Réunion serait réellement génial. Si je peux rêver, ce serait cool d'avoir un meilleur résultat et gagner ce tournoi avec mon meilleur copain, Christopher.

GOI : Votre avis sur votre séjour ?

Axel de Smet : On a vraiment kiffé de jouer sur ce parcours qui était dans un superbe état. Le logement au Ness était top cet c'était vraiment génial de découvrir Saint Gilles et le reste de l'île.

Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

Challenge Tour : Julien Sale sur le Limpopo

Il démarre sa saison en Afrique du Sud
C'est ce jeudi à 13 h 30, heure de la Réunion, que Julien Sale sera au départ du SDC Open en Afrique du Sud, sur le Zebula Golf Estate & Spa, traversé par le mythique fleuve du Limpopo, un par 72 de 6800 mètres au milieu de la Savane africaine.
Lire la suite

Matthieu Pavon chez les grands !

Il remporte le Farmer's Insurance Open !
Un parcours d'exception et un joueur qui inscrit son nom dans l'histoire du golf français en devenant le premier tricolore à remporter une épreuve du PGA Tour, le Farmer's Insurance Open, sur le difficile parcours de Torrey Pines à San Diego, trois mois après avoir remporté son premier tournoi sur le Tour européen à l'Open d'Espagne le 15 octobre et un titre de Champion de France de double lors du Mercedes Open au Golf de Bourbon.
Lire la suite

Que souhaiter pour 2024 ?

Du swing, de belles rencontres, de la sérénité !
Une année d'existence pour Golfoceéanindien et on aurait souhaité un meilleur accueil de la part des acteurs du golf local. Il est vrai que nous sommes venus marcher sur les plate bandes du seul média existant - auquel nous avons par le passé collaboré - et que bon nombre de portes se sont fermées, tant localement qu'à l'Ile Maurice.
Lire la suite