Que souhaiter pour 2024 ?

Du swing, de belles rencontres, de la sérénité !

Une année d'existence pour Golfoceéanindien et on aurait souhaité un meilleur accueil de la part des acteurs du golf local. Il est vrai que nous sommes venus marcher sur les plate bandes du seul média existant - auquel nous avons par le passé collaboré - et que bon nombre de portes se sont fermées, tant localement qu'à l'Ile Maurice.

Même si nous avons été qualifiés « d'épiphénomène », il est clair que notre présence gêne au plus haut niveau des instances locales qui entretiennent un lien plus qu'étroit avec ce média, par ailleurs responsable de l'un des trois golfs locaux. Cela va même un peu plus loin puisque la Ligue de Golf de la Réunion nous a bloqué sur sa page Facebook ( et ce à titre personnel en tant que licencié ) que les démarches que nous avons entreprises à plusieurs reprises ( mails, courrier ) auprès de la Fédération Française de Golf sont restées lettres mortes et que ce non-référencement auprès de la FFG a été largement diffusé par les instances locales auprès de ses contacts tant à la Réunion qu'à l'Ile Maurice. Lors de l'Open Mercedes nous avons une fois de plus été confrontés à cette hostilité sur le parcours du Golf Club de Bourbon ( dont je suis membre à titre personnel et qui ne relaie aucune information de notre site sur ses réseaux sociaux quand nous parlons, toujours positivement dessin actualité ) quand l'accès à la Journée Marmailles nous a été refusé alors que sa responsable nous avait invité par mail à cette manifestation. Que s'est il passé entre temps ? On évoque un droit à l'image vis à vis des marmailles alors que les images sur les sites sociaux de confrères locaux ont été largement diffusés. A l'heure où toutes les formes de discriminations sont bannies et où la liberté de la presse est un sujet d'actualité, ça fait tâche ! Calimero, ça suffit !

L'accueil que nous avons reçu par le DP World Tour et le Sunshine Tour à l'occasion de l'Afrasia Bank Mauritius Open au mois de décembre nous a toutefois rassuré. Nous avons fait via leur site presse une demande d'accréditation qui après examen de notre site et transmission de nos justificatifs d'organe de presse nous a été accordée. Et l'accueil a été plus que convivial avec accès à la salle de presse et à toutes les fonctionnalités ( restaurant, transports sur le parcours, salle d'interview… ) qui nous ont permis de travailler à égalité avec les autres médias présents. L'occasion de faire de belles rencontres comme avec le photographe Thos Caffrey, un Irlandais bien sympathique travaillant pour le DP World Tour avec qui nous avons discuté technique photo mais aussi collaboration pour 2024 sur certains évènements en Afrique du Sud. Belles rencontres aussi avec nos cousins Mauriciens photographes et vidéastes qui ont travaillé pour l'Afrasia et avec le personnel de La Réserve Golf Links dont nous avons apprécié toutes les attentions.

Que sera 2024 ? Merci à nos partenaires présents en 2023 de continuer l'aventure avec nous. Jaguar Land Rover ( JLR ) du groupe Caillé, le 13 immobilier, la MTPA seront encore à nos côtés. Et ils seront pas les seuls ! Nous allons enrichir notre site avec un peu plus de vidéos et augmenter notre visibilité sur les réseaux sociaux. 2024 sera l'année du renouvellement des instances locales tant au niveau des clubs que de la Ligue. Nous n'interviendrons pas dans ces débats si toutefois ils ont lieu. Même s'il existe peu de transparence sur le plan financier (malgré 80 000 euros de subventions régionales en 2023), les 3145 licenciés de la Ligue de la Réunion sont assez grands pour désigner ceux qui vont les représenter dans les associations sportives et par conséquent à la LRG. Nous avons été sollicités par plusieurs personnes pour « sortir » certains dossiers. Même si nous avons par le passé, dans d'autres vies professionnelles, travaillé pour les services enquêtes et faits divers de quotidiens locaux, ce n'est pas aujourd'hui notre vocation. Mais nous pouvons souhaiter retrouver un peu plus de collaboration et de sérénité avec les équipes qui auront en charge l'avenir du golf à la Réunion. Un travail considérable a été fait notamment au niveau des jeunes même si certains jugent cette politique un peu trop élitiste, au détriment de certains autres secteurs comme le handi-golf.

2024 sera une année importante. A l'image du Golf Club de Bourbon qui repart cette année sur de nouvelles bases avec des infrastructures aux normes nationales, à l'image du Golf Club du Colorado qui investit beaucoup d'énergie et de temps sur les jeunes et le handi-golf, à l'image du Golf du Bassin Bleu qui domine les compétitions sportives, le Golf Réunionnais est sur une belle dynamique. Il existe dans des clubs des personnes capables d'en assurer la continuité et son développement. Il serait dommage de les ignorer ou de les écarter.

Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

Golf de Beaune Levernois : un gros potentiel… mais !

Au coeur des vignobles de Bourgogne
e Tour de France des parcours de golf que vous pourrez jouer lors de vos prochaines vacances débute avec le Golf de Levernois, situé à quelques kilomètres de la ville de Beaune, en plein coeur de la Bourgogne et de ses vignobles réputés. Un 18 trous, par 72, assez technique du fait de la difficultés des roughs et de la présence de nombreux étangs.
Lire la suite

Sale et Kedo en Espagne, Galaad en Allemagne, Charlotte à Montauban !

Un premier semestre difficile !
Première partie de saison en demi teinte pour nos Kréopolitains du Golf. Sur le Challenge Tour, Julien Sale est au départ cette semaine du Challenge de Cadiz en Espagne. Benjamin Kedochim sur l'alps Tour est lui pas très loin de là, à Roquetas de Mar, Galaad Hoarau sur le Pro Tour est en Allemagne au Royal Hamburger Open tandis que notre seule féminine, Charlotte Liautier, sur le LETAS est au départ du Montauban Ladies Open…
Lire la suite

Kia Ev 9 : Esprit de famille !

Le seul SUV électrique à proposer 6 ou 7 places !
On peut aimer son look… ou pas ! Il est vrai que chez Kia, on n'hésite pas à provoquer au niveau du design. C'était déjà le cas avec le Soul - SUV le plus vendu aux États Unis - et l'Evo 9 avec ses lignes rectangulaires fera très certainement sensation sur nos routes même s'il n'est prévu - son prix oblige - qu'une demi douzaine d'exemplaires à la vente cette année chez son importateur Kolors Automobiles !
Lire la suite