Le meilleur pour 2023

avec Golfoceanindien !

Si je n'avais qu'un seul souhait à vous faire, ce serait de vous retrouver tout au long de cette année qui vient - et celles qui suivent - en bonne santé ! Une fois ce capital en poche, on peut tout faire, tout imaginer, tout tenter, rater souvent mais aussi tout réussir.

Il y a quelques mois de cela quand nous avons imaginé et créé ce site, nous savions que rien ne serait simple, qu'en plus des difficultés inhérentes à toute nouvelle activité, il y aurait des obstacles à franchir. Certains naturels, d'autres posés avec précaution là où nous pourrions trébucher. « Pas grav'» disait mon MaTante en balayant mes paroles d'un geste quand je lui racontais tout gamin mes petits malheurs. « Fé glisse dessus comme Feuille songe, plum' canard, cheveux Kaf ».

Pourtant ce sport que nous voulons promouvoir à travers ce site, qu'il est beau, qu'il fait vibrer. Première discipline sportive individuelle au monde. 90 millions de joueurs sur toute la planète, 800 000 pratiquants au niveau national, 3800 licenciés à la Réunion, 5000 pratiquants sur deux golfs trois quarts ( deux dix huit trous, un douze trous… ), Le Golf de Bourbon à l'Etang Salé au milieu d'une forêt domaniale appartenant au Conseil Départemental, le Bassin Bleu à Villèle, propriété de CBO , le Colorado à la Montagne sur un espace communal. Bien insuffisant quand on fait la comparaison avec l'Ile Maurice qui, avec 11 golfs et deux autres prévus cette année, est la seule véritable destination Golf de l'Océan Indien.

Quand à la Réunion les grandes familles sucrières propriétaires du foncier se nécrosaient sur des acquis et des subventions, à Maurice naissaient des Resorts via des groupes industriels hôteliers et immobiliers comme Constance, Alteo, Sun, Rogers qui faisaient sortir de terre les parcours de Belle Mare, Tamarina, Heritage, Anahita, Montchoisy, Ile aux cerfs avec de vrais cinq étoiles… A Maurice c'est le tourisme qui fait vivre et prospérer cette activité tandis qu'à La Réunion, faute de parcours et d'infrastructures, ce sont des licenciés - qui n'ont guère le choix - qui permettent aux parcours et à la Ligue de - bien - vivre.

Après la crise Covid - les golfeurs ont été plutôt privilégiés pendant cette période - 2022 a été marquée par un retour quasi-normal de cette discipline, avec pléthore de compétitions et un traditionnel rendez vous, le Championnat de France professionnel de double, organisé par la Ligue, qui nous a confirmé que nous n'étions pas - comme média - les bienvenus sur la scène golfique locale, considérée par certains spécialistes de la foire à la grimace, comme une chasse gardée.

Ce qui va nous obliger à faire encore mieux, pas tant sur la quantité que sur la qualité. De meilleures photos ( vivent les pixels et les cadrages ratés ! ), de meilleurs portraits, reportages, interviews. pour nous - et donc pour vous - l'année 2023 sera belle…

Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

Golf de Beaune Levernois : un gros potentiel… mais !

Au coeur des vignobles de Bourgogne
e Tour de France des parcours de golf que vous pourrez jouer lors de vos prochaines vacances débute avec le Golf de Levernois, situé à quelques kilomètres de la ville de Beaune, en plein coeur de la Bourgogne et de ses vignobles réputés. Un 18 trous, par 72, assez technique du fait de la difficultés des roughs et de la présence de nombreux étangs.
Lire la suite

Sale et Kedo en Espagne, Galaad en Allemagne, Charlotte à Montauban !

Un premier semestre difficile !
Première partie de saison en demi teinte pour nos Kréopolitains du Golf. Sur le Challenge Tour, Julien Sale est au départ cette semaine du Challenge de Cadiz en Espagne. Benjamin Kedochim sur l'alps Tour est lui pas très loin de là, à Roquetas de Mar, Galaad Hoarau sur le Pro Tour est en Allemagne au Royal Hamburger Open tandis que notre seule féminine, Charlotte Liautier, sur le LETAS est au départ du Montauban Ladies Open…
Lire la suite

Kia Ev 9 : Esprit de famille !

Le seul SUV électrique à proposer 6 ou 7 places !
On peut aimer son look… ou pas ! Il est vrai que chez Kia, on n'hésite pas à provoquer au niveau du design. C'était déjà le cas avec le Soul - SUV le plus vendu aux États Unis - et l'Evo 9 avec ses lignes rectangulaires fera très certainement sensation sur nos routes même s'il n'est prévu - son prix oblige - qu'une demi douzaine d'exemplaires à la vente cette année chez son importateur Kolors Automobiles !
Lire la suite