Geneviève Sophie Caillé : Intermetra soutient le paragolf

Le Golf, l'un des rares sports où valides et handicapés peuvent jouer ensemble !

En suivant plus de 150 000 salariés à la Réunion, Intermetra se préoccupe de la santé des plus fragiles pour qui le sport est l'un des moyens privilégiés pour garder ou retrouver la forme. Présidente d'Intermetra, Geneviève Sophie Caillé soutient le para-golf, ( ndlr : à l'abandon par la Ligue ) qui est l'une des priorités au Golf Club du Colorado. Interview…

GOI : Pourquoi cet engagement d'Intermetra en faveur du para-golf ?

Sophie Caille : Avec 150 000 salariés suivis, 30 médecins, 6 ingénieurs chercheurs, Intermetra est un acteur majeur dans la santé au travail. Notre but est d'assurer que les salariés soient en bonne santé et les recherches que nous avons effectuées montrent que le sport contribue très largement au bien être de tous. Parmi les salariés il existe des publics en difficultés qui exercent parfois des métiers à forte pénibilité ou qui sont en situation de handicap. Nos recherches ont démontré tous les bienfaits du sport et c'est pourquoi nous avons décidé d'aider le para-golf. Depuis 5 ans le Golf Club du Colorado dispense sept heures de cours par semaine aux personnes porteuses de handicap ou qui souffrent de maladies chroniques. Nous venons participer aux efforts de ce club.

GOI : En quoi le golf est une discipline importante pour ces publics ?

Sophie Caille : Le Golf n'est pas qu'un sport, c'est aussi un jeu qui permet l'épanouissement et le partage. Le Club du Colorado permet à ces publics de pratiquer un sport de plein air et de trouver ainsi un épanouissement en partageant cette activité avec d'autres golfeurs, ce qui est une évasion salutaire très appréciée de ce public dans un cadre exceptionnel où il fait frais et bon. Le Golf Club du Colorado a passé des conventions avec des établissements comme les centres de rééducation du Nord de l'île, oeuvrant pour l'intégration des porteurs de handicap dans la société. Depuis 2021, ce Club collabore avec l'Association Levavasseur dans le cadre de leur programme Autisme et Sport 974 qui a permis à plusieurs enfants de découvrir le Golf et une convention a également été signée avec le Centre de rééducation fonctionnelle de Sainte Clotilde. Des patients, jeunes ou adultes, qui sont en attente de prothèse sont reçus le temps de leur séjour. Des actions, qui ont un rapport avec la santé ne peuvent laisser indifférents les acteurs que nous sommes et nous tenons ici à saluer tous les bénévoles qui oeuvrent pour le bien être de tous ceux qui n'ont pas la chance d'être en bonne santé. En 2022 notre aide a permis l'achat d'un fauteuil roulant spécialisé qui permet aux para-golfeurs de swinguer debout. Nous sommes heureux cette année d'augmenter notre contribution. Nous verrons ce qui va se faire en 2024 sur la réalisation d'activités para-golf et sur les besoins et les désirs exprimés. C'est un partenariat qui s'inscrit sur le long terme.

Les partenaires
MTPA
JLR

Vidéo

À lire aussi

Challenge Tour : Julien Sale sur le Limpopo

Il démarre sa saison en Afrique du Sud
C'est ce jeudi à 13 h 30, heure de la Réunion, que Julien Sale sera au départ du SDC Open en Afrique du Sud, sur le Zebula Golf Estate & Spa, traversé par le mythique fleuve du Limpopo, un par 72 de 6800 mètres au milieu de la Savane africaine.
Lire la suite

Matthieu Pavon chez les grands !

Il remporte le Farmer's Insurance Open !
Un parcours d'exception et un joueur qui inscrit son nom dans l'histoire du golf français en devenant le premier tricolore à remporter une épreuve du PGA Tour, le Farmer's Insurance Open, sur le difficile parcours de Torrey Pines à San Diego, trois mois après avoir remporté son premier tournoi sur le Tour européen à l'Open d'Espagne le 15 octobre et un titre de Champion de France de double lors du Mercedes Open au Golf de Bourbon.
Lire la suite

Que souhaiter pour 2024 ?

Du swing, de belles rencontres, de la sérénité !
Une année d'existence pour Golfoceéanindien et on aurait souhaité un meilleur accueil de la part des acteurs du golf local. Il est vrai que nous sommes venus marcher sur les plate bandes du seul média existant - auquel nous avons par le passé collaboré - et que bon nombre de portes se sont fermées, tant localement qu'à l'Ile Maurice.
Lire la suite